La SLOW LIFE c'est quoi ?

"Dans un monde où tout va de plus en plus vite, la lenteur est une trésor". Gaëtan Faucer



Je te propose de t'installer confortablement, au calme, pendant quelques minutes, le temps de lire ce post.


As-tu cette impression de "temps qui file trop vite?"

Ressens-tu cette "tête pleine qui surchauffe"?

T'imposes-tu des "il faut", "je dois", "je n'ai pas le choix"?


Ton rythme de vie te convient-il ou te semble-t-il trop speed, trop stressant?

Veux-tu continuer à vivre de cette façon? Avec les yeux rivés sur ton téléphone ou ta montre dès que tu ouvres les yeux le matin?



Si tu le souhaites, pourras-tu me faire un retour ( en commentaire sous ce post) à propos de tes ressentis en lisant les phases suivantes ?


- "J'ai pas l'temps !"

- "Désolée, je suis pressé.e"

- "Dépêche toi! On va être en retard !"

- "Vue l'heure qu'il est, on n'a plus l'temps!"

- "C'est speed en ce moment, on verra plus tard pour l'invitation..."

- " Allez, avance ta caisse (biiiip)!!" ( En voiture😉)

- " Attends, j'ai pas fini..."

- " Allez vite, FAUT manger, c'est heure !"

- et bla bla bla et bla bla bla...


Tu l'auras compris, la liste de ces affirmations/injonctions n'est pas exhaustive et pourtant... elle pourrait être beaucoup plus longue (malheureusement).




Actuellement, dans nos sociétés occidentales, nous avons toutes et tous (eu) des vies qui défilent et qui avancent à "mille à l'heure".


As-tu cette impression de "speed", de manque de temps toi aussi?

Ces journées qui " passent " en un claquement de doigts, ces semaines qui ressemblent à des journées, ces mois à des semaines et ces années qui donnent l'impression de se rétrécir en quelques mois !


Mais pourquoi donc cette notion de temps qui semble s'accélérer ?


D'après mes réflexions, voici quelques explications toutes simples 👇


L'ILLIMITÉ


Nous avons accès très facilement à tellement d'informations et d'outils, de façon instantanée et illimitée, qu'il peut être difficile de prendre du recul et de patienter avant de découvrir de nouvelles choses.

A mon sens, le tout-illimité n'est pas un cadeau.

Il est difficilement gérable.

Cela engendre des consommations à outrance, une perte de prise de conscience des conséquences de nos actes et une fatigue chronique qui s'accumule due à un manque de sommeil toujours plus important chaque année.



LA PEUR DE L'ENNUI


Les temps de repos, de calme et de non action se font de plus en plus rares.

L'être humain n'est pas à l'aise avec le " vide ", il se sent rassuré quand il est REMPLI, quand son réfrigérateur est REMPLI, quand la journée a été bien REMPLIE et quand les pièces de sa maison sont REMPLIES de meubles souvent très chers et inutiles.

Les temps de pause et de siestes sont encore socialement "mal vues" et peuvent être comparées à un manque de courage et à de la fainéantise.

Le " toujours plus ", " toujours plus vite " est valorisé et parfois récompensé quitte à se diriger vers le burn out ( professionnel, parentale, maternel, infantile et j'en passe...)



J'ai régulièrement entendu certaines phrases, (qui ont le don de me faire hérisser les poils), les voici :


" Vous êtes un bon élément pour l'entreprise, comment on va faire sans vous?"

Pourtant personne n'est indispensable, n'est-ce pas!? Le bien de l'entreprise c'est super et le bien-être de chacun aussi!



" Ahh, les enfants de maintenant !!! Ils ne savent plus se poser, ils ne savent plus patienter !!"

Ah oui? vraiment? Tout dépend l'environnement qui leur est proposé.

Prenons le temps de nous poser quelques questions pendant deux minutes concernant l'environnement dans lequel vivent les enfants occidentaux?


Combien de fois sont-ils/elles sollicité.e.s par les moyens de communication?

A quoi ont-ils/elles accès quotidiennement en terme de divertissement de façon illimitée?


Les adultes ont peur que les enfants " s'ennuient " alors ils leur trouvent/imposent toutes sortes d'activités (sportives, artistiques, éducatives, numériques...) dès leur plus jeune âge pour les "occuper" et pour qu'ils ne les sollicitent pas trop car " c'est fatiguant les enfants!"

Je pense surtout que c'est notre mode de vie qui n'est adapté aux enfants et à leur rythme naturel.




Cette volonté de privilégier le " faire " plutôt que "l'être" 🤔

Nous sommes des êtres humains! Nous ne sommes pas des "faire" humains.

C'est la base de notre espèce, non ?


Le "savoir faire" est très important mais il n'arrive qu'en second plan par rapport à l'état d être qui est notre essence. Alors pourquoi nous déconnecter à ce point de notre nature?

Nous sommes nous perdu.e.s en chemin ? Où sommes-nous arrivé.e.s?


Ouff, bonne nouvelle ! Tout (ou presque) est transformable et souvent réparable 👌🏻🥰

Il est possible de ralentir, de se poser et d'observer notre environnement ainsi que les personnes qui nous entourent.

Cette pause peut faciliter une prise de recul pour modifier le regard qu'on porte sur la vie en général.

Se POSER et REFLECHIR à ce que nous voulons vraiment et comment nous voulons construire notre vie pourra nous aider à modifier notre rythme de vie.

Est-ce une démarche facile pour toi?


Tout est choix! Tu peux décider de ralentir ou pas et même de faire des pauses plus ou moins longues ou pas!



Voici quelques pistes pour commencer :


- Allège ton agenda d'impératifs et celui de tes enfants (si tu en as)

- Observe, le plus souvent possible, la position du soleil à la place de ta montre (admire son lever ou son coucher)

- Observe les bourgeons sortir des branches et se transformer en fleurs (les amandiers sont sublimes en ce moment dans le sud),

- Observe les fourmis s'organiser,

- Contemple les fleurs se transformer en fruits sur les arbres et les légumes sortir de terre dans les potagers,

- Observe les jeunes enfants au contact de la nature et des animaux (ils nous guident et nous enseignent beaucoup de sagesse c'est fascinant!)


Tu es bien d'accord que la nature à besoin de temps pour Être, se créer, se transformer, grandir et produire?


Et bien pourquoi serait-ce différent pour nous les humains?


Nous faisons parti de la nature, nous sommes la nature et nous avons besoin de nombreuses années pour avancer, grandir et évoluer, même si "notre société actuelle" nous force à croire le contraire.


Prenons le temps d'avancer à un rythme qui nous convient pour vivre, (non pas juste pour survivre et consommer) et testons les pauses et les siestes à l'extérieur de temps en temps.



Comment instaurer l'équilibre entre la frénésie et la lenteur?


J'écrirai d'autres articles sur cette thématique selon la demande et l’enthousiasme des lecteurs/lectrices avec grand plaisir.


Merci pour ta lecture.

Au plaisir de lire tes commentaires.



Aline


36 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout