Le perfectionnisme 2e partie 2/2 Comment s'en libérer ?



Après avoir lu et analysé 🤔 le post précédent est-ce que cette notion est plus précise pour toi ?


Petit récap 🤗


Le perfectionnisme est un véritable piège.

Il peut se manifester dans différents domaines de ta vie : le travail, les relations humaines, l’apparence physique, les tâches quotidiennes

Et quel que soit le domaine, ces effets seront néfastes pour ta vie et celle de tes proches.

Tu en as sûrement conscience car tu sais qu’à trop vouloir bien faire on finit souvent par ne rien faire… enfin ça c'est le risque sur le moyen et long terme.

Voici le piège :


En voulant que tout soit parfait, on peaufine sans cesse son projet sans jamais réussir à le considérer comme terminé. On se décourage et on laisse tomber son ouvrage temporairement se jurant qu’un jour on le terminera ! Et puis … on passe à autre chose. Alors effectivement, il est bon d’être ambitieu.x.se et de vouloir bien faire les choses : c’est d'ailleurs une grande qualité. Mais il faut apprendre à admettre que la perfection n’existe pas.


Voici quelques pistes de réflexion pour t'aider à avancer par étapes.

Cela pourra prendre plusieurs semaines ou mois mais ce n'est pas compliqué pour autant, la patience et la persévérance aident beaucoup 🙏



* Avoir conscience de ta tendance au perfectionnisme.

C'est une base importante pour te rendre compte que ce comportement n'est pas viable et n'est pas une norme.

Il ne suffit pas que les autres te le disent. Il faut vraiment s’en apercevoir par soi-même. Ton entourage peut t'apporter un éclairage différent. Mais si tu n’en es pas convaincu.e, rien ne pourra changer.

Il faudra prendre conscience des effets négatifs de ton perfectionnisme et de la souffrance que cette habitude peut causer.



* Avoir conscience des attentes et exigences.


Le perfectionnisme engendre des ambitions et des échelles d’évaluation très élevées.

Cela peut impacter tous les projets, toutes les activités et toutes les tâches.


Or, l’éventail des possibilités entre "raté" et "parfait" est relativement vaste. Et toutes les situations ne demandent pas le même degré de perfection.


Avant d'établir un projet ou d'entamer une action il est bien de retenir qu'une phase de visualisation est indispensable avant de se lancer " tête baissée".


Cette phase peut servir pour :

prendre conscience des alternatives, finalement acceptables ;

• les envisager très sérieusement et s’apercevoir que ces scénarios imparfaits n’entraînent pas obligatoirement des conséquences néfastes.

avoir un objectif en-deçà des attentes naturelles perfectionnistes.


Cette étape permet de passer à l’étape suivante.



*Établir des priorités


Sans priorités claires, le perfectionnisme peut se manifester à nouveau.

En définissant un objectif acceptable et en-deçà de ton exigence habituelle, tu pourras fixer des priorités pour atteindre cet objectif sans pour autant laisser le champ libre à ton perfectionnisme.


Les priorités posent des limites et t'indiquent clairement ce sur quoi tu peux travailler et ce que tu pourras ignorer.

Et pour chaque activité, les priorités t'indiquent le niveau suffisant de qualité à atteindre.



*Penser à l'entourage


Les autres peuvent être le meilleur signal d’alarme à ta tendance perfectionniste.


Qu’il s’agisse de ton/ta partenaire de vie, de tes enfants, de tes ami.e.s ou de tes collègues.


En pensant au bien-être de tes proches, tu auras une force supplémentaire et un objectif complémentaire pour maîtriser ce perfectionnisme. Et malgré tes imperfections, ils t'aimeront toujours autant.


En réalisant que d’autres peuvent faire mieux que toi et que la Terre continue de tourner et le soleil de se lever tous les matins, tu apprécieras ce que tu as et ce que tu fais.

En réalisant que chacun a ses forces et ses qualités et peut, à hauteur de ses moyens, t'apporter énormément, tu feras plus confiance, tu profiteras des bénéfices de la collaboration, tu aideras en retour et tu te sentiras valorisé(e).


L'étape de l'état des lieux c'est ok, les origines semblent être trouvées, ok super !

Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?🤔


  • Si cette facette "perfectionniste" t'est utile, juste et t'apporte des bénéfices pour avancer dans ta vie tant mieux, tu peux l'entretenir aussi longtemps que tu en auras envie et besoin 😉


  • Si cette facette "perfectionniste" est un poids (pour toi ou pour les autres d'ailleurs) et qu'elle génère une pression inutile et une insatisfaction régulière dans ta vie personnelle et/ou professionnelle, il est toujours temps de la transformer.

Voici un exemple de journée type "utopique".

Ces "routines irréalisables" sur le long terme, recommandées pour "avoir une vie meilleure" 👌🏻 peuvent malheureusement conduire vers un burn out.🥱


C'est parti pour l'exemple! 👇🏻


  • Se réveiller en douceur avec la lumière naturelle du soleil ☀️, prendre son petit déjeuner ou son jus🍋, méditer 🧘‍♀️, faire une activité sportive 🏃‍♀️...

  • Se mettre ensuite au travail et enfin avancer dans ses projets personnels, lire des ouvrages de développement personnel 📚


  • Et si on est parent, comment on fait ? 🤔Les enfants ont besoin de beaucoup d'attention et de disponibilité donc le plus difficile, selon moi, est de gongler entre nos besoins et les leurs. 😉

  • Tout ceci cumulé au sein d’une même journée peut prendre énormément de temps alors à vouloir trop en faire, on risque de ne rien faire du tout.


On risque surtout de ne pas "tenir" nos engagements dans le temps, de nous décourager et de nous rendre finalement bien malheureu.x.ses.


Ok tu en es conscient.e mais alors comment changer d’attitude ?

Comment se défaire de cette mauvaise habitude, de ce perfectionnisme qui vous prend la tête ? Tu veux une solution radicale ?

👉🏻Abandonnes en bloc toutes ces règles que tu t'es imposé et vis enfin librement, vis tout simplement ! Cette solution te parle? C'est un risque de céder à la tentation du tout ou rien et finalement d'abandonner toute ambition d’amélioration personnelle non ?🤔 A mon avis ce n'est pas la meilleure des solutions mais libre à toi d'essayer et de voir ce que cela t'apporte. Les extrêmes ne sont jamais viables à long terme mais il est important de respecter les personnes qui veulent expérimenter ces possibilités à court terme.😉


Le plus important est d'accepter de se faire aider, accompagner... Ton entourage, tes proches et tes collègues te seront d’une grande aide.

Je te propose de te partager mes expériences et les outils que j'ai testé pour me libérer de ce perfectionnisme

*Acter des temps pour soi (en solo) régulièrement.

J’estime que c'est très important. Offres-toi un rendez-vous quotidien de quelques minutes, comme un tête à tête avec moi-même en fin de journée.

• Rappelle-toi l’importance de te débarrasser de ce perfectionnisme. • Remémore-toi ta journée et fais le point sur ce processus de libération.

Poses-toi des questions simples et réponds-y honnêtement : • ai-je fait preuve de perfectionnisme ? • de ce fait, ai-je blessé ou été désagréable avec mon entourage ? • que dois-je faire, ou ne pas faire, aujourd’hui ?

*Écrire

Ecrire, noter et poser des mots.

Se dire “je suis perfectionniste, et c’est néfaste pour ma vie, mon bien-être et mes proches”, c’est bien. L'écrire, c’est encore plus impactant pour s'en libérer

Ce qui peut aider c'est de poser noir sur blanc les désagréments de ce perfectionnisme que tu vis pour pouvoir les relire durant tes rendez-vous en solo. Ecrire ton plan d’action, c’est donner forme à ton objectif. C’est aussi commencer à le faire infuser dans ton inconscient pour que cela devienne, tout doucement, une tendance naturelle qui te correspond.

*Borner le temps

• Trouves durée maximale acceptable pour chaque activité ou tâche. En acceptant de jouer le jeu et de respecter cette durée, tu diminueras le niveau d'excellence de ton travail et de tes résultats. Ainsi, tu vas restreindre les possibilités de retour au perfectionnisme.

• Bornes le temps pour chaque domaine de ta vie sans en négliger un. Accordes-toi de vraies plages de repos et de détente, réserves du temps avec tes proches pour une activité agréable et autorises-toi à jouir de tes loisirs et passions. En retour, cela sera bénéfique pour toi et pour ceux que tu aimes.

*Se balader en nature


les plantes, les arbres, les oiseaux...

Accueilles tous les éléments de la nature, acceptes le rôle de chaque saison.



Gardes encetteenmémoire cette métaphore (que je me remémore le plus souvent possible dès que je sens que je vire vers l'excellence) 😉


"Remplie ton vase intérieur avant de vouloir arroser les fleurs des autres."


Merci pour ta lecture et à bientôt pour un prochain post.


Chaleureusement 🤗


Aline 💋

33 vues2 commentaires